Sublimer les essences de la musique ancienne et de la création contemporaine et entretisser ce qu’elles ont de plus précieux jusqu’à créer un instant suspendu, hors du temps : telle est la quête de l’Ensemble Alkymia. De cette alchimie naît une texture nouvelle, suscitant la fascination tant par la rêverie et l’émerveillement que par la déstabilisation et la rupture.  

Car plutôt qu’une superposition entre ancien et moderne, une exigence précise est donnée à chaque compositeur que nous associons à nos programmes : ses compositions doivent s’inscrire dans la transmutation, relecture ou déconstruction des œuvres anciennes qu’elles côtoieront.

Ainsi voix et instruments anciens surpassent leurs fonctions premières grâce à différents procédés : diffusion sonore, captation de mouvement, transformation du son en temps réel. 

Plus encore : mise en scène, jeux de rôle, improvisation, déambulation dans le public, spatialisation… sont systématiquement mis en œuvre afin de porter au plus loin une interprétation aussi sincère qu’incarnée.

Fondé en 2014, l’Ensemble est composé d’artistes professionnels passionnés par la recherche, l’expérimentation et les esthétiques qu’ils défendent. Sélectionné à ses débuts par la Cité de la Voix de Vézelay et le CNSMD de Lyon pour la création de son premier festival, Alkymia travaille depuis 2016 à la revalorisation des manuscrits du fonds musical de l’ABNB et mène des actions pédagogiques et culturelles en France et Bolivie. L’Ensemble Alkymia est soutenu par la DRAC AURA, la Spedidam, l’Adami, Musique Nouvelle en Liberté et le Ministère de Cultures de Bolivie.

Mariana Delgadillo Espinoza

Lauréate au VIIIe Concours International de Jeunes Chefs de Chœur d’Italie 2015, elle obtient le Premier Prix et le Prix Spécial pour l’interprétation de la musique ancienne, répertoire pour lequel elle s’est formé aux académies telles que le Musikfest Erzgebirge et la Bachakademie Stuttgart

Elle a travaillé aux côtés des nombreux compositeurs renommés tels qu’Edith Canat de Chizy, Philippe Voivin, Philippe Hersant, Anthony Girard... et est dédicataire de plusieurs œuvres de compositeurs émergents : Bertrand Plé, Sirah Martinez Alvarez, Daniel Alvarado Bonilla.

Titulaire d’un Master de direction d’ensembles vocaux, d’un Artist Diploma au CNSMD de Lyon, ainsi que du Diplôme d’État, Mariana Delgadillo Espinoza s’est formée notamment auprès de Teresita Junco, Valérie Fayet, Nicole Corti et Hans Christophe Rademann. Elle a aussi bénéficié des conseils en académies ou master-classes de Frieder Bernius, Daniel Reuss, Grete Pedersen, Rolland Hayrabedian, Dieter Kurz et Claire Levacher.  

Actuellement, elle mène une double carrière d’interprète et de pédagogue. Elle crée et dirige les différents programmes de l'Ensemble Alkymia, qu’elle fonde en 2014. Elle dirige les chœurs d’enfants de l’Académie Internationale Willems et collabore comme assistante de Nicole Corti aux productions de SPIRITO  

Elle est régulièrement invitée pour animer des ateliers, des master-classes ou encore intervenir en milieu carcéral. Elle prépare des chœurs professionnels pour des chefs d’orchestre tels que Daniel Kawka et François Xavier Roth. 

Mariana a récemment été sélectionnée par le TENSO Network (programme de développement de la musique contemporaine dans l’art choral) pour faire partie d’un pôle européen de jeunes chefs de chœur.

Afin d’alimenter sa recherche sur le plan de la musique baroque espagnole et bolivienne Mariana, va à la source musicologique de ces répertoires en pratiquant la danse baroque et le théâtre.

 

Chanteurs

Direction artistique

Antoine Bretonière - Baryton

Après avoir découvert la musique par l’étude du saxophone, Antoine Bretonnière se tourne vers la direction de chœur et d’orchestre qu’il étudie à Nantes puis à Paris. Il intègre en 2007 le Conservatoire National Supérieur de Musique (CNSM) au sein duquel il obtient quelques années plus tard un Master d’Ecriture.

C’est à l’issue de ce parcours évoluant constamment autour de la voix qu’il décide de se consacrer pleinement au chant lyrique en se formant auprès d’Elsa Maurus à Paris. Il a depuis eu l’occasion de chanter dans Albert Herring de Britten (Sid), Der Kaiser von Atlantis de Ullman (Kaiser Overall), la trilogie Mozart/Da Ponte (le Comte Almaviva, Leporello, Don Alfonso), ainsi qu’en récital de Lieder et mélodies avec le pianiste Mauricio Arancibia.

Il participe actuellement au projet du compositeur Franck Krawcszik et de l’association Plein Jour autour d’une relecture de Cosi fan tutte. Sa double formation de chef et de chanteur lui permet de travailler à la fois au Conservatoire de Pantin où il enseigne la direction de chœur et est responsable des ensembles vocaux et instrumentaux, et de diriger l’ensemble Les Possibles qui regroupe de jeunes artistes souhaitant allier interprétation et création dans le répertoire choral.

Sebastian Delgado - Baryton

Après un double cursus universitaire en lettres modernes et droit à Aix-en-Provence, Sebastian Delgado intègre la classe de chant de Marcin Habela au conservatoire de Lyon en 2009. Il y obtient son DEM en 2013, année où il devient pensionnaire pour la saison au CNIPAL à Marseille. Après une tournée de Die Dreigroschenoper en 2014 en Suisse, il est remarqué et intègre la Haute Ecole de Musique de Genève dans la classe de Maria Diaconu. Actuellement, Sebastian Delgado perfectionnaire le travail du répertoire au Studio Opéra de Toulouse et travaille le jeu d'acteur avec Mireille Laroche à l'Ecole normale de Paris.


On a pu le voir sur scène dans les rôles de Blint dans Die Fledermaus et du Dancaïre dans Carmen sur les scènes des opéras de Marseille et d’Avignon, sous la direction de Samuel Jean, dans le rôles de MacHeath dans Die Dreigroschenoper en Suisse dirigé par Nicolas Farine et mis en scène par Stefan Grögler, dans Henri au Théâtre de l’Athénée dirigé par Julien Masmondet et dans une mise en scène d’Olivier Dhénin et récemment dans Guglielmo dans Cosi Fan Tutte à l’Opéra Studio du Luxembourg dirigé par Grégory Moulin et mis en scène par Stéphane Ghislain Roussel et Youness Anzane. Sebastian Delgado est régulièrement invité au Festival Claude Terrasse dans le Grand Lemps où il a pu jouer les rôles d’Orphée dans les travaux d’Hercule et de Bézar dans la Fiancée du Scaphandrier.


Nous  l'avons entendu  dans le solo de Baryton dans L’Oratorio de Noël de Bach dirigé par Eric Geneste avec l'orchestre et le choeur de Mâcon pour ces fêtes de fin d'année 2017  et à l'Opéra de Lille dans le cadre d'une Master Class avec Yann Beuron.


A l'automne 2018, il exploite une autre facette de sa personnalité vocale dans la comédie musicale Les misérables, dans une tournée en Chine. Il se produit sur les scènes des Opéras de Shangaï et de Xi'an, accompagné par leur orchestre respectif dirigé par Alexandra Cravero. il y incarne des seconds rôles masculins:  Bagnard, L'ouvrier, Le matelos, Joly et Montparnasse.


Nous l'entendrons  en 2019 dans le rôle de Chou-Fleuri dans Monsieur Chou-Fleuri restera chez lui de Jacques Offenbach avec la compagnie Coulisse et lors du Festival Terrasse.

Alina Delgadillo Espinoza - Mezzo-soprano

Artiste aux multiples facettes, Alina s’initie comme danseuse en Bolivie et EEUU pour ensuite étudier l’architecture (Licence de UMSS de Cochabamba et Master scénographie à l’ENSA Nantes) et le chant (Licence à l’HEM de Neuchâtel). Actuellement elle finit son Master d’interprétation à l’HEM de Genève dans la classe de Maria Diaconu après avoir participé à plusieurs académies de chant en Allemagne notamment.Parmi ses expériences comme soliste, Alina chante dans le Festival de Edimburg, dans l’Abbaye de Sylvanes, dans le Konzerthaus de Berlin, le London’s Kings Place et autres lieux avec le Florilegium Ensemble (dir. Ashley Solomon). En 2018 Alina est Mrs. Nolan dans l’opéra The Medium de Menotti et Christique dans Glaire d’Eischemberg (création) dans une tournée de concerts en Suède. Elle participe dans l’opéra académie de Berlin et dans le Studio Lyrique de Weimar, interprétant la troisième dame dans La Flute enchantée de Mozart, sous la direction de Damon Nestor Ploumis.D’autre part, attirée par l’art vocal dans toutes ses expressions elle chante dans des ensembles spécialistes de musique ancienne et contemporaine comme Alkymia, Polhymnia et dans des grandes productions chorales sous la direction de Ton Koopman, Daniel Kawka, Valérie Fayet, Leonardo Garcia Alarcon, Emmanuel Krivine, et François Xavier Rhot entre autres.

Guillaume Frey - Baryton

Le Baryton Guillaume Frey commence l'étude de la musique à l’âge de 8 ans en intégrant la maîtrise de garçon de Colmar dirigée par Arlette Steyer. Il débute son cursus de chant lyrique au CNR de Strasbourg avec Marie-Madeleine Koebelé puis intègre en 2008, premier nommé, le CNSM de Lyon dans la classe de Brian Parsons et y obtient son Master 2 en 2012. Il y bénéficie des classes de maître d’Udo Reinemann, François le Roux, Rosemary Joshua, Alain Garichot, Jean-Philippe Lafond...

Il participe aux nombreuses productions scéniques du CNSM : Offenbach, Martinu, Rossini, Strauss, Purcell...

Passionné par la musique de chambre, il chante principalement dans divers ensembles de solistes professionnels comme « les cris de Paris » direction Geoffroy Jourdain, l’ensemble « Spirito » direction Nicole Corti ou encore l ensemble « Alkymia » direction Mariana Delgadilo.

On pourra ainsi prochainement l entendre à Lyon (ensemble « Spirito » pour un requiem allemand de Brahms), à Milan ( ensemble « les cris de Paris » création de Kurtag) à Tourcoing ( ensemble Alkymia, musique baroque sud-américaine) ou encore l’opéra de Paris ( Indes Galantes de Rameau direction L . Alarcon)

En parallèle à ses études musicales, il détient le diplôme de docteur en chirurgie-dentaire.

Laure Ilef - Mezzo-soprano

Trompettiste puis historienne de l’art, Laure Ilef se tourne résolument vers le chant lyrique en intégrant le CNSMD de Lyon. Elle a interprété depuis Clarina (Rossini) Geneviève (Debussy) ou encore Mme Barneck (Auber). Passionnée par la pratique collective et la création contemporaine, elle collabore avec de nombreux ensembles dont La Tempête, Les Cris de Paris ou Alkymia.

Elle fonde en 2015 la compagnie lyrique L’Odéon d’Agrippa afin de développer des projets mis en scène autour de la voix.

Camille Joutard - Soprano

Musicienne au parcours atypique, Camille Joutard a connu une première vie de hautboïste avant de se consacrer au chant. En 2012, elle obtient un Master de hautbois du CNSMD de Lyon mention Très Bien ainsi que le poste de Hautbois Solo de l'Orchestre des Pays de Savoie dirigé par Nicolas Chalvin.

Elle intègre la même année la classe de chant musique ancienne du CNSMD de Lyon, se formant ainsi plus particulièrement à l'interprétation des répertoires vocaux des époques Médiévale, Renaissance et Baroque. En 2015, elle choisit de se tourner exclusivement vers le chant et obtient un Master de chant musique ancienne mention Très Bien à l'unamité du jury en 2017.

Camille Joutard chante avec les ensembles « Alkymia » (dir. Mariana Delgadillo-Espinoza),"La Sestina" (dir. Adriano Giardina), « Capella Sanctae Crucis » (dir. Tiago Simas Freire), «Les Voix Animées » (dir. Luc Coadou), "Nulla Dies Sine Musica" (dir. Amélie Pialoux), «Spirito » (dir. Nicole Corti), « Calliope » (dir. Régine Théodoresco) et "Callisto" (dir. Elisabeth Baconnais). Elle est chanteuse soliste dans le spectacle « La théorie des prodiges » créé par la compagnie de danse « Système Castafiore » (dir. Marcia Barcellos et Karl Biscuit).

Vincent Laloy - Ténor

Il découvre le chant polyphonique avec Régine Théodoresco, puis sa passion pour la voix le conduit rapidement à intégrer de nombreux ensembles professionnels comme le chœur de l’Opéra de Lyon, Spirito - chœur Britten, ou Pygmalion, et à chanter sous la direction de chefs tels que Kasushi Ono, Emmanuel Krivine, Michel Corboz, Yutaka Sado, Raphaël Pichon, Ton Koopman ou Nicole Corti, notamment aux festivals d’Ambronay, de la Chaise Dieu ou d’Aix en Provence. Il chante avec le même enthousiasme le rôle de l’Evangéliste dans la Passion selon Saint Jean de Bach, le Stabat mater de Dvorak ou les Cries of London de Berio.

Benjamin Lunetta - Contre-ténor

Après des études de violon au conservatoire de Dijon puis au conservatoire de Lyon et une licence de musicologie à l’université Lyon II, Benjamin Lunetta étudie le chant en tant que contre-ténor.

Il commence sa formation professionnelle à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris et en sort diplômé en 2000.

Dès lors s’offre à lui une double carrière de chanteur et de pédagogue.

Il enseigne le chant aux enfants et aux adolescents de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris de 2001 à 2008 puis en 2008 et 2009 aux chanteurs de la Maîtrise des Bouches-du-Rhône à Marseille.

De 2008 à 2015, il est régulièrement invité au festival International d’art lyrique

d’Aix-en-Provence où il dirige des projets pédagogiques musicaux pour des spectacles et concerts pour enfants.

Ainsi dans la programmation du festival, il a donné des extraits du Songe d’une nuit d’été de Benjamin Britten, Satie-Tille et Satie-Raille (autour de mélodies d’Erik Satie), la Messe pour le Port-Royal de Marc-Antoine Charpentier, des extraits des Joyeux Nibelungen d’Oscar Straus et La fille au roi Louis (chansons populaires du 13e siècle à nos jours).

Il a fait travaillé le chœur Ibn Zaydoun dirigé par Moneim Adwan, chœur spécialisé dans la musique arabe et en résidence au festival.

Il a donné cours aux étudiants du centre de formation des musiciens intervenants à la faculté d’Aix-en-Provence de 2012 à 2015.

Depuis 2012, il est professeur de chant à la Maîtrise de la cathédrale Saint Jean de Lyon et est responsable de la pré-Maîtrise depuis 2014.

Le Chœur Britten dirigé par Nicole Corti a fait appel à lui pour faire travailler vocalement des enfants pour le festival d’Ambronay avec la Passion selon Saint Jean de Jean-Sébastien Bach ; pour le festival Berlioz avec le Te Deum de Berlioz et des projets dans le milieu carcéral : prison pour femmes de Corbas, prison pour hommes de Clairvaux.

Il est artiste-invité en 2015 au festival International d’art lyrique d’Aix-en-Provence pour préparer un choeur de 100 adultes au Monstre du Labyrinthe de Jonathan Dove.

Depuis 2013, il est responsable de la vocalité du Willems International Choir dirigé par Anass Ismat, chœur constitué d’élèves des écoles Willems de Slovénie, d’Espagne, d’Italie et de France.

Il a été professeur de chant de 2009 à 2016 pour les enfants et les adolescents à l’école de musique d’Irigny, école associée Willems.

 

En tant que chanteur, il fait parti d’ensembles reconnus spécialistes de la musique ancienne tel que Le concert Spirituel d’Hervé Niquet et La simphonie du Marais d’Hugo Reyne avec qui il se produit sur des scènes nationales et internationales : Callirhoé de Destouches à l’opéra de Montpellier, le Messie d’Haendel à l’Arsenal de Metz et l’auditorium de Madrid, les Grands Motets de Rameau à la chapelle royale de Versailles et à l’auditorium de Dijon, Sémélé de Marin Marais au festival de Beaune, Atys et Amadis de Lully et Ulysse de Rebel au festival de la Chabotterie en Vendée, King Arthur de Purcell mise en scène par Shirley et Dino à l’opéra royal de Versailles, au théâtre des champs-élysées, au Barbican center de Londres…

Membre du Chœur Britten dirigé par Nicole Corti, il chante des œuvres du répertoire des compositeurs d’aujourd’hui tel qu’Arvo Pärt, Philippe Hersant, Nicolas Bacri …

et les Passions selon Saint Jean et Saint Matthieu, la Messe en si mineur et des cantates de Jean-Sébastien Bach.

En août 2016, il a été soliste au festival Berlioz dans Choros de Gilbert Amy dirigé par Daniel Kawka et son ensemble orchestral OSE ! et en septembre 2016, il a été soliste de la création Résurrection de Philippe Hersant pour le festival de Clairvaux.

Lucie Minaudier - Soprano

Lucie découvre le chant à l'âge de 16 ans, poussée par ses proches qui l'entendent chanter sans cesse. Elle pousse la porte du Conservatoire de Valence et y rencontre sa professeur Marina Venant, puis elle intégrera la classe de l'ENM de Villeurbanne, et enfin le Conservatoire de Mâcon où elle obtiendra son DEM de chant lyrique en 2018. Lucie a ensuite intégré la Haute École de Musique de Genève et elle y travaille depuis la rentrée avec Alexander Mayr. Elle est passionnée par la musique d'ensemble et chante avec l'Ensemble Alkymia de Mariana Delgadillo, Spirito dir. Nicole Corti, Calliope Voix de Femmes dir. Régine Théodoresco, Ensemble Unacorda dir. Alexis Gipoulou.

Marie Remandet - Soprano

Après des études de violon, Marie Remandet est entrée dans la classe de chant musiques anciennes du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon auprès de Marie-Claude Vallin, où elle a obtenu un Master en 2012.

Elle s'est produite avec les ensembles Sagittarius, Le Concert de l'Hostel Dieu, Il Concerto Soave. Elle chante aujourd'hui avec de nombreux ensembles : Calliope-Voix de femmes, Spirito, la Capella Sanctae Crucis, La Française, Alkymia, Canticum Arcum, La Fenice et Pygmalion.

Par ailleurs, elle enregistre en tant que soliste le disque "Zuguambé" avec la Capella Sanctae Crucis, et "Pour la duchesse du Maine" avec l'ensemble La Française.

 

Instrumentistes

Nolwenn Le Guern - Viole de gambe, Vièle, Rebab...

Musicienne aventureuse, curieuse, au parcours diversifié, elle débute très jeune sa formation musicale par le violoncelle. Après un cursus complet sur instrument moderne, elle s’oriente vers les musiques anciennes et étudie la viole de gambe dans la classe de Marianne Muller au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon (CNSMDL). Elle obtient en 2011 un Master d’interprétation mention très bien à l’unanimité avec un sujet consacré à la lyra viol et au compositeur anglais Alfonso Ferrabosco II. Passionnée de recherche, elle entreprend une thèse sur la musique des masques de cour au début du XVIIe siècle pour laquelle elle est lauréate de la fondation mécénat de la Société Générale pour l’année 2011-2012.

Egalement titulaire d’un Master consacré au répertoire médiéval, elle collabore sur divers chantiers de recherche en lien avec des universités (Université de Pavie, Milan, Collège de France…) donnant lieu à des projets discographiques salués par la critique (Diapason, Classica, le Babillard…)

Intriguée par les passerelles temporelles, elle travaille très régulièrement dans le cadre du théâtre ou dans le cadre de concerts expérimentaux sur des créations sonores mêlant musiques anciennes et créations contemporaines.

Elle se produit très régulièrement dans des ensembles tels que Alla Francesca (Brigitte Lesne), Doulce Mémoire (Denis Raisin-Dadre), Les Jardins de Courtoisie (Anne Delafosse-Quentin), l’Ensemble Boréades (Pierre-Alain Four), et l’Ensemble Céladon (Paulin Bündgen), l’Ensemble Alkymia (Mariana Delgadillo), l’Ensemble vocal de Notre-Dame de Paris (Sylvain Dieudonné), La Tempête (Simon-Pierre Bestion)

Elle est amenée à se produire très régulièrement partout en Europe (Allemagne, Italie, Espagne…) mais également dans le monde entier (Canada, Inde…) Elle enregistre pour divers labels tels que Aéon, Ricercar, Alpha Classic et est invitée régulièrement sur France Musique dans l’émission « Le matin des musiciens » (Edouard Fouré Caul-Futy) et « L’été des festivals » (Arièle Butaux), Les mardis de la musique ancienne.

Nicolas Muzy - Luth, théorbe, guitare...

Après avoir obtenu une médaille d'or de guitare classique, puis le Diplôme d’État de professeur de guitare, Nicolas Muzy pratique les musiques traditionnelles des Andes et d'Argentine, puis se tourne vers la musique ancienne. Il intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon où il étudie le théorbe, les guitares anciennes et le luth avec Eugène Ferré. Il obtient son Diplôme National d’Études Supérieures Musicales mention très bien à l'unanimité avec les félicitations du jury en 2007. Il poursuit sa formation en stages et académies en jouant sous la direction de William Christie, Philipp Pickett, Emmanuel Mandrin, Christophe Coin et se forme à la déclamation baroque avec Eugène Green et Nicole Rouillé. 

En 2010 Nicolas Muzy crée l'ensemble Séléné, quatuor dédié à la musique de chambre du XVIIème siècle, qui collabore régulièrement avec comédiens et chanteurs dans des programmes mêlant musique et théâtre. 

Actuellement, il est aussi continuiste au sein de plusieurs ensembles de musique ancienne basés en France et en Espagne :  Les Nouveaux Caractères (Sébastien d’Hérin), Le Concert de l'Hostel Dieu (Franck-Emmanuel Comte), Ensemble Alkymia (Marianna Delgadillo), le Tendre Amour (Esteban Mazer), Les Arts Florissants (W. Christie).

 

Parmi ses activités pédagogiques, Nicolas Muzy a été formateur au Centre Culturel de Rencontre d'Ambronay, et il enseigne le luth au Conservatoire de Chambéry où il a été par ailleurs coordinateur du département de musique ancienne. 

Julien Pellegrini - Percussion, traitement sonore

Formé au CRR de Nice puis au CNSMD de lLyon, il obtient son master en 2014, Artist Diploma en 2016 et son Certificat d’Aptitude à l’enseignement en 2017.

 

Professeur au Conservatoire Régional de Rennes depuis 2017, il est également membre de l’ensemble Alkymia et supplémentaire dans différents orchestres nationaux (Lyon, Monaco, Cannes, Nice, Saint-étienne etc.).

 

Par ailleurs il développe un goût particulier pour la création et développe des compétences d’improvisateur et créateur électronique : Max/MSP, Ableton Live, Reaper64…

 

Outre de nombreux projets dans le cadre de ses études, il crée et gère pendant deux ans un collectif pour le festival du Printemps des Arts de Monaco et anime à cette occasion de nombreux ateliers scolaire. Il participe également, en tant qu’acteur-musicien, au long-métrage « Noces » de Philippe Béziat autour de Stravinsky.

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

+33 6 71 89 19 62

SIÈGE SOCIAL

36, Quai Saint-Vincent

69001 LYON